Je rappelle que les bilans qui sont réalisés en fin de chaque mois sont une synthèse du mois passé et sont utilisés pour être expédiés par mail aux abonnés de la newsletter. Cette dernière est destinée à ceux qui n'utilisent pas facebook et/ou à ceux qui souhaitent suivre de loin l'activité de la bouchure sans être informés de tout. Donc ne soyez pas étonnés de certaines répétitions.



Nb de commande : 0

CA :  398 €

Nb de fans facebook : 12

Nb d'abonnés newletter : 1 (merci petite sœur, grace à toi cela fait un zéro de moins dans mon bilan)

 

Le bilan de ce mois-ci reflète un peu le bilan de la foire expo de Châteauroux (d'ailleurs j'ai intégré le résultat de la foire aux chiffres du mois de mai)

Le nombre de commande reste désespérément à 0 puisque la boutique n'est toujours pas opérationnelle, mais ceci n'empêche pas les ventes. Chaque événement (même la fête des voisins) est l'occasion de présenter la Bouchure et ses produits. Même si la foire n'a pas été l'occasion de vendre énormément, elle m'a permis de mesure la sympathie qu'engendre la marque : visiblement j'ai bien choisi. A l'origine j'avais pensé à Berrygood (en réalité c'est Corinne Duchêne qui m'avait soufflé le nom). Mais comme Alice Lyner éditions, Berrygood sonnait un peu trop « british ».

Les premiers produits qui seront en ligne et dont j'ai déjà du stock seront les suivants : la lentille verte du Berry et sa farine, la liqueur du Berry (la Capricieuse, à base de lait de chèvre et de vache), les thés et tisanes de Birette et Caboche, le chocolat de la chocolaterie de la Vallée Noire, du Berry Cola, les bières Belon, quelques produits issus de la transformation de fruits oléagineux, les pâtes Fabre et les barres de céréales de Germline.

 

LOCAL DE STOCKAGE

Bien sûr, qui dit boutique, dit stockage ! Pour le moment, je stocke dans mon salon, mais l'aménagement d'un espace dédié fait aussi partie du projet de la boutique en ligne. Ce lieu aussi nécessite d'y consacrer du temps. Pas moins de trois générations seront nécessaires pour aménager le lieu (mon père, mon fils et moi). Il reste encore à nettoyer le sol et poser les étagères …. j'espère courant juin.

     

 

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

Les plus curieux auront constaté que les CGV ne figurent pas encore sur le site. Ce n'est pas un oubli, c'est juste que je suis encore en pleine réflexion sur le sujet. Bien sûr, elles correspondront à 95% à des CGV standards mais je me posais des questions sur les délais d'expédition. J'envisage fortement, pour de multiples raisons, de ne consacrer que deux jours par semaine à la préparation des commandes, mais cette décision n'est-elle pas contraire à l'idée d'être livrés rapidement lorsqu'on effectue un achat sur le web ? J'attends vos commentaires.

 

EN PROJET

Sinon, après « les dames berrichonnes » vous découvrirez bientôt un deuxième produit directement issu de la Bouchure : un dictionnaire français-berrichon. C'est ouvrage est un glossaire inversé, qui permettra non seulement de comprendre le patois berrichon, mais aussi de le « causer ».

 

 

Bilan fin mai