Nb de commandes : 9

CA :  11850 € (dont 466€ sur la boutique)

nb de fans facebook : 108

nb d'abonnés newletter : 29



Chères Berrichonnes, Berrichons, et tous ceux qui aimeraient bien l'être,

je vous souhaite une bonne et heureuse année 2019, avec plein de détente, de bien-être et de balades entre nos chères bouchures.



Que penser de cette année 2018 ?

Chargée ….. très chargée même à titre personnel, mais la volonté de vous faire découvrir le Berry et tout ce qu'il y a dedans reste intacte. L'activité est satisfaisante même si elle repose principalement sur deux produits. Vous avez été nombreux à vous déplacer sur les manifestations qui ont eu lieu dans les deux départements, et même la fin d'année, pourtant bien perturbée, marque une affluence importante sur les marchés de Noël. C'est une évidence, de plus en plus de personnes s'orientent vers un changement dans leurs habitudes de consommer ; il suffit d'écouter les innombrables publicités sur les ondes et sur les écrans pour s'en convaincre. Plusieurs initiatives ont émergé en faveur du commerce local. Je citerais deux exemples : l'ouverture des boutiques de producteurs à Neuvy Saint-Sépulchre au 1 ter place Henri Latouche (www.local-bio.com) et à La Châtre au 3 place Laisnel de la Salle (Biolo & Co).



Quelles résolutions pour 2019 ?

Afin de proposer plus de produits sur la boutique, un partenariat a été engagé avec le magasin « Ethique et bio » d'Issoudun. En effet, notre territoire est visiblement une bonne inspiration pour les producteurs qui ont décidé de se lancer dans ce type de production. J'espère que chacun trouvera son compte ; se regrouper a toujours été une bonne initiative pour mutualiser, échanger et répartir les contraintes d'approvisionnement.

Une autre résolution consiste à encourager et à stimuler le commerce local via l'utilisation de la « Lignière », monnaie locale du Berry. Cette dernière est peu utilisée et peu connue, mais son utilisation présente de nombreux avantages pour notre province : elle recrée du lien au sein d'un réseau d'utilisateurs et assure un sentiment de confiance. Elle n’alimente pas le circuit financier spéculatif mondial, car c’est une monnaie circulant sur un territoire délimité ; personne n’a donc intérêt à la stocker. Et d'une manière générale les monnaies locales circulent beaucoup plus rapidement que les monnaies nationales. La même quantité de monnaie en circulation est donc employée davantage de fois et entraîne une activité économique globale beaucoup plus importante. Elles redynamisent l’économie locale par une économie circulaire.

 

 

Une appli mobile pour mieux consommer

Il y a quelque temps, j'avais commencé à répertorier les points de ventes et les boutiques de produits régionaux berrichons. Mais ce n'était pas très pratique à consulter. C'est alors que j'ai découvert que la fondation WWF met à disposition une application mobile nommée « WAG » (pour We Act for Good) pour accompagner les gens dans leur démarche de transition. Cette appli qui regroupe plusieurs outils dispose d'une carte interactive qui permet de savoir où se trouvent les boutiques de producteurs et des magasins BIO. Il est plus pratique de vous encourager à utiliser cette carte et de la completer plutôt que de reproduire quelque chose de similaire. N'oubliez pas que chacun d'entre vous peut ajouter facilement des points de vente qui respectent cette charte du « bien acheter » et ainsi en faire profiter les autres utilisateurs.

pour plus de renseignements : we-act-for-good

 





 

 

Bilan 2018

Galerie d'images