Nb de commandes : 7

CA :  5310 € (dont 251 € sur la boutique)

nb de fans facebook : 145

nb d'abonnés newletter : 32



Après une longue période d'absence, voici de nouveau quelques nouvelles. Les chiffres ci-dessus ne concernent pas exactement le premier semestre mais plutôt la période mars-août (ce qui fait bien 6 mois, le compte est bon).

Le volume 2 du dictionnaire français-berrichon est disponible depuis le début de l'été, au même prix que le volume 1 mais avec plus de pages. Le thème choisi est la famille et les périodes de la vie, de la naissance au décès en passant par l'adolescence et le mariage. Il est complété par les émotions et les sentiments comme la colère, la honte, le bonheur ou l'amour. Le volume 3 est en cours et il aura comme thème la maison ; le titre sera « j'causons comme cheu nous ». Par contre je m'abstiendrais d'annoncer une date, l'expérience prouve qu'il m'est impossible de tenir un timing. Il sortira donc quand il sera prêt ; dans le Berry, on prend son temps.

Pour ce qui est du projet d'être sur des marchés parisiens, c'est fait ! A Paris même, non, car il faut des autorisations particulières, mais La bouchure a été présente à deux reprises sur le marché de Malakoff les dimanches 21 juillet et 4 août. A renouveller donc à l'occasion car l'accueil a plutôt été favorable.

Dorénavant La Bouchure accepte aussi la Lignière comme mode de règlement. Je vous avais aussi promis de vous en parler un peu. En tant que particulier, c'est assez simple. Il vous suffit de signer « la charte des valeurs », de régler le montant de l'adhésion (à partir de 20€) et de vous rendre dans l'un des comptoirs d'échange pour vous procurer des lignières. Afin d'avoir une liste de ces comptoirs à jour (et aussi des prestataires), je préfère vous ré-orienter vers le site officiel qui vient de faire peau neuve :  http://monnaielocaleberry.fr/  . Certes c'est un peu contraignant pour ceux qui ont décidé de tout régler par CB, mais il faut comprendre que l'utilisation de cette monnaie est pour le moment un choix éthique en faveur de l'économie locale.

Vive le Berry Libre !!!